Publié par Laisser un commentaire

Économies et dépenses

Trucs et astuces qui marchent (ou pas) lorsque…
…vous voulez transmettre à votre enfant une vision réaliste de l’argent.

Ça y est. Votre enfant a quelques pièces dans sa tirelire. Cet argent ne demande qu’à être dépensé, pas vrai ? D’ailleurs l’enfant comprend très vite toute la liberté que l’argent lui offre…

Je revois le sac rempli de friandises que mon aînée a rapporté du collège en me disant, fièrement : « J’étais au supermarché et je n’ai dépensé QUE trente euros !!! » Nous étions ravis, bien sûr…

Alors, quelques suggestions pour aider nos enfants à gérer leur « fortune » :

  • L’argent dépensé nous dit ce qui compte à nos yeux. Lorsqu’un enfant dépense 30 euros en sucreries, puis donne 1 euro pour la Croix-Rouge, on comprend très vite où sont ses priorités ! C’est à nous, parents, de montrer à nos enfants ce qui compte vraiment. Encore faut-il que les valeurs que nous défendons soient conformes à l’usage que nous faisons nous-mêmes de notre argent ! C’est une réalité que vous pouvez très facilement déterminer, il vous suffit de lister très honnêtement vos propres dépenses…. Vous aurez peut-être la désagréable surprise de constater que votre enfant, dans ses choix de dépenses, ne fait que vous imiter ! Eh oui, notre utilisation de l’argent trahit notre cœur…

  • Il vaut mieux confier très peu d’argent à un enfant qui n’est pas encore en mesure de le gérer. Les sommes les plus importantes peuvent rester dans une tirelire rangée quelque part, ou placées sur un compte épargne. La somme confiée augmente lorsqu’on constate que l’enfant sait être sage dans la gestion de l’argent qu’il possède déjà. On peut d’ailleurs l’expliquer à l’enfant : « Regarde, je t’ai donné cinq euros que tu as dépensés en à peine deux minutes… Cela me montre que je ne peux pas te confier davantage pour l’instant… »

  • On peut aider l’enfant à s’organiser. Certaines familles ont pour principe de donner trois petites boîtes à chacun de leurs enfants pour les aider à « placer » l’argent, qui est alors réparti en trois parts (pas nécessairement égales) : épargne, dons et dépenses. Ou, pour être plus concret pour les enfants : projets, cadeaux et… liberté !

  • La cagnotte « cadeaux », qui peut aussi être reversée à des associations caritatives, permet aux enfants de pouvoir être spontanément généreux (d’acheter eux-mêmes les cadeaux pour leurs copains lorsqu’ils sont invités à des anniversaires… par exemple.)

  • Parce que l’idée d’épargne est abstraite, il peut être utile d’avoir des projets précis. Épargner, c’est attendre, et ce n’est pas facile pour un enfant. Alors, déterminer avec l’enfant un objectif d’achat (un jouet, un vélo..) permet de donner du sens à cette attente. Et quelle fierté lorsque l’enfant peut enfin acheter ce dont il rêvait, avec son propre argent si durement amassé !!!

Par Anne-Vanessa Bonnefont pour iCharacter

Vous voulez nous faire part de votre expérience ? Vous avez d’autres trucs et astuces à proposer ?

N’hésitez pas, c’est à vous : ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *