Publié par Un commentaire

Vos enfants s’ennuient pendant les vacances

Trucs et astuces qui marchent (ou pas) lorsque vos enfants s’ennuient pendant les vacances.

Ça y est, les vacances tant attendues sont enfin là ! Les enfants savourent cette belle réalité… Mais vous la savourez beaucoup moins parce que vous savez le défi que représentent ces longues semaines où il va falloir les occuper. Et peu importe que vos enfants aient trois, cinq, dix ou quinze ans. L’ennui est universel. Il n’a pas d’âge.

Certaines familles chanceuses ont les moyens d’offrir un été complet de loisirs aux enfants, et dans ce cas la question des occupations estivales ne se pose pas vraiment. Entre les vacances à la mer, les colonies, les centres aérés, les séjours en camping, les balades à dos d’âne dans les montagnes, les croisières ou les voyages, il est évident qu’il y a mille et une manières de vivre un été inoubliable pour quiconque est en mesure de financer ces loisirs. Mais c’est loin d’être le cas pour la majorité des familles. Alors voyons les possibilités concrètes qui s’offrent aux petits porte-monnaie.

L’eau, l’eau et l’eau. L’été, il fait généralement chaud, et la plupart des enfants aiment l’eau. La baignade est le loisir estival par excellence. Certes, tout le monde n’a pas forcément la possibilité d’aller à la mer (mais, par expérience, l’eau salée ou la violence des vagues de l’océan ne sont pas forcément ce que les très jeunes enfants préfèreront. Si vous avez un bambin âgé de deux ou trois ans, il y a des chances qu’il apprécie mieux l’eau douce d’un bassin de piscine adapté à sa taille que les flots marins et le sable brûlant d’une plage…), mais vous pouvez facilement trouver un centre nautique ou une piscine (proposant un abonnement à tarif raisonnable), ou mieux encore, un plan d’eau gratuit. Si vous avez du terrain, vous pouvez aussi avoir votre propre piscine chez vous. Mais même en appartement, l’installation d’une mini-piscine sur un balcon offrira un bon moment ludique à un jeune enfant. Ou dans le pire des cas… une baignoire ! L’eau rafraîchit, détend, calme et surtout, elle fatigue. Après la baignade, vous retrouvez des enfants inhabituellement calmes et détendus, et ils dormiront mieux.

Les amis. Quelles que soient les activités que vous puissiez proposer à vos enfants, elles n’auront jamais autant de saveur que s’ils peuvent les partager avec des amis. Le plus beau des séjours peut ne pas du tout plaire à un enfant si ses amis lui manquent. À l’inverse, les activités les plus ordinaires peuvent devenir passionnantes si votre enfant peut les vivre avec des personnes qu’il apprécie. Comme il y a fort à parier que les enfants de vos voisins s’ennuient autant que les vôtres durant l’été, n’hésitez pas à ouvrir votre maison aux enfants du quartier. Entre copains, ils sauront s’occuper. Vous verrez aussi vos voisins inviter vos enfants à leur tour, et ce genre de répit est toujours bon à prendre ! L’été est aussi une période propice pour inviter vos amis (surtout si, par bonheur, ils ont des enfants du même âge que les vôtres). Il suffit d’accueillir, le temps d’une journée, quelques amis très chers que vous n’avez pas vus depuis longtemps, pour ressentir cette impression de dépaysement qui caractérise les vacances. Vous aurez voyagé, sans même bouger de chez vous.

Les projets particuliers. L’été peut être l’occasion de s’atteler à des projets particuliers que vous pourrez réaliser avec vos enfants. Bien sûr, les projets varieront selon leurs affinités. Votre garçon est un grand aventurier ? Vous pouvez planifier avec lui la construction d’une cabane (tenter de dénicher des planches de récupération, emprunter à la bibliothèque du coin des ouvrages qui vous fournissent des plans de construction, etc.). Il pourrait même camper dans sa cabane avec quelques amis durant l’été. Votre fille aime les animaux ? Vous pourriez fabriquer et décorer un nichoir, installer un bassin pour des canards ou un poulailler. Vous pouvez aussi associer vos enfants à des projets de décoration de leur chambre (et inviter des amis pour « pendre la crémaillère » lorsque les pièces sont terminées) ou les faire participer à la création d’un jardin (avec un coin bien à eux où il pourront recevoir leurs amis…), ou encore flâner dans des endroits qui ont un lien avec les choses que vos enfants aiment. (Les nôtres aiment lire, alors nous planifions souvent des après-midis dans les médiathèques. Nous avons aussi suspendu un hamac entre deux arbres du jardin, pour qu’ils puissent s’y installer et s’évader dans l’univers littéraire qu’ils ont choisi.) Si vos enfants aiment les loisirs créatifs, vous pouvez aussi visiter avec eux un atelier de céramique, de peinture ou de poterie. Les artisans sont souvent très honorés que l’on s’intéresse à leur travail, et ces sorties-là ne vous coûteront rien. Sans compter qu’elles nourriront la réflexion de vos enfants sur leur future orientation… Vous pouvez aussi vous engager en famille dans un projet d’été bénévole. Certains endroits offrent gratuitement le gîte et le couvert en échange de travaux agricoles. Certaines missions de solidarité sont également ouvertes aux familles. Ce peut être l’occasion d’une expérience inoubliable à partager en famille…

Et si vous devez travailler pendant l’été ? C’est la plus grande problématique qui se pose à la plupart des familles. Car il s’agit non seulement d’occuper les enfants, mais aussi de ne pas les laisser livrés à eux-mêmes. Embaucher une nourrice pour l’été peut revenir très cher. Alors, oui, il y a les centres aérés ou les séjours chez les grands-parents, mais vous pouvez aussi miser sur l’entraide et tenter de vous organiser avec d’autres parents ne travaillant pas aux mêmes dates que vous. Ainsi, vous pouvez accueillir les enfants des voisins lorsque vous ne travaillez pas, puis vos voisins accueilleront les vôtres lorsque vous travaillerez… Mais vous pouvez aussi saisir l’occasion pour envoyer vos enfants quelques jours chez des proches ou des amis qu’ils ne voient pas souvent. Une semaine chez l’oncle Albert en Bretagne, puis une semaine chez la tante Julie en Dordogne, etc. Ainsi vos enfants vivent de vraies vacances, ils voyagent, ils voient du pays, ils retrouvent des proches qui seront ravis de les bichonner, et vous, vous pourrez partir travailler sans culpabiliser… (mais vous les envierez peut-être un petit peu…)

D’autres idées pour occuper les enfants durant l’été ? Nous sommes preneurs…

Par Vanessa Bonnefont pour iCharacter

Une réflexion au sujet de « Vos enfants s’ennuient pendant les vacances »

  1. Lisant votre mail j’ai quelques idees de vacances :

    – jeux de societes sur la terrasse,
    – jeux des 7 familles bibliques dans le jardin,
    – cahier de vacances et poursuivre la journee sur le theme de la lecon,
    – preparer un jeux de piste (theme legumes, fruits, ville, pays, etc..) et aller a la bibliotheque pour trouver livre sur le theme),
    – preparer un petit carre de jardin ou les enfants peuvent planter leurs plantes et les voir pousser, (une occupation car tous les jours il faut arroser),
    – changer le decor de table (mettre une nappe dans le jardin et pique niquer de temps en temps – ou dans un parc voisin),
    – ere de jeux.d’autres quartier de la ville pour changer d’horizon.

    Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *