Publié par Laisser un commentaire

Travail et argent de poche

Trucs et astuces qui marchent (ou pas) lorsque…
…vous voulez transmettre à votre enfant une vision réaliste de l’argent.

Première partie : Travail et argent de poche

Élever des enfants, c’est les préparer à leur vie d’adulte, et la gestion de l’argent est l’un des fondamentaux qu’il vaut mieux leur avoir enseignés, puisque les questions d’argent feront un jour partie de leur quotidien..
(Comme cette thématique est vaste et que la question mérite d’être creusée, nous y consacrerons plusieurs articles.)
En y réfléchissant bien, les moyens à notre disposition pour gagner de l’argent sont assez limités… mais il existe un premier principe universel, c’est que l’argent, ça se gagne.
Celui qui ne travaille pas, ne mange pas. Notre première richesse est donc notre force de travail. Alors voici quelques astuces pour aider nos enfants à prendre conscience de cette réalité :

  • Nous pouvons passer avec eux des mini-contrats, du genre « si tu tonds la pelouse, je te donne un billet », pour les initier à la notion de « salaire ». Si l’enfant a particulièrement bien exécuté la tâche demandée, on peut même lui offrir une « rémunération » supérieure à ce qui avait été convenu. Cela lui montre que le travail est payant, mais que la qualité du travail compte, elle aussi !
  • Nous pouvons spontanément récompenser un travail bien fait et de manière désintéressée. C’est une sorte de « prime au mérite » qui permet à l’enfant de comprendre que ses efforts ont été remarqués et appréciés. Souvenons-nous qu’il y a des tâches qui nous semblent anodines mais qui coûtent énormément aux enfants (et tous ne sont pas en difficulté devant les mêmes travaux : pour certains enfants, débarrasser la table est une montagne, pour d’autres, c’est le rangement, etc.) Paradoxalement, c’est lorsqu’un enfant effectue une tâche désintéressée mais qui lui coûte, qu’il mérite le plus d’être récompensé. Une telle réponse de notre part l’encouragera à travailler dans un bon état d’esprit. Il existe aussi des moyens non pécuniers de récompenser un enfant. Un temps de jeux, une sortie, une gourmandise ou tout simplement des paroles valorisantes. Féliciter un enfant est une autre manière de « payer » son travail. Les compliments ne remplissent peut-être pas son porte-monnaie, mais ils remplissent sans aucun doute son cœur…
  • Nous pouvons encourager notre enfant à se montrer serviable partout, car tout le monde apprécie un enfant spontanément travailleur. La serviabilité est un atout relationnel, une qualité précieuse qui permettra à l’enfant de se faire des amis… et qui lui vaudra de temps à autre une récompense, sous forme d’argent ou de… bonbons !
  • Nous pouvons le faire travailler pour un patron dès qu’il en a l’âge et la possibilité. Rien de tel que les petits jobs d’été pour entrevoir ce qu’est la vie professionnelle…

En revanche, méfiez-vous de l’argent de poche systématique. Car si l’enfant peut obtenir de l’argent sans travailler, il risque de ne plus voir quel est l’intérêt du travail …

Vous voulez nous faire part de votre expérience ? Vous avez d’autres trucs et astuces à proposer ?
N’hésitez pas, c’est à vous : ….

Par Anne-Vanessa Bonnefont pour iCharacter