Publié le

Elever des enfants capables de réfléchir par eux même – partie 1

boy thinking«À chaque instant, nous sommes soit en train d’améliorer ou d’interférer dans la relation que nous entretenons avec nos enfants. Le choix est le nôtre.  »

«Les parents prétendent qu’ils veulent des enfants qui écoutent ce qu’ils disent, mais j’ai vu un parent répondre un« non »catégorique à la demande d’un enfant, pour le changer en «oui » dès que l’enfant se montrait persistant. Comment pouvons-nous demander à nos enfants d’être cohérents et consistants lorsque leurs modèles changent si facilement d’avis? « 

Imaginez si …

• vos enfants se sentaient confiants quant à leur capacité à gérer leur vie,

• vos enfants avaient hâte de grandir,

• vos enfants se sentaient soutenus et encouragés par leurs parents,

• vos enfants avaient beaucoup d’entraînements

• vos enfants faisaient beaucoup d’erreurs et apprenaient de celles-ci

• vos enfants vous faisaient confiance parce que vous leur faites confiance

 

Question:

Qu’est-ce que j’attends de ma progéniture ? Est-ce que je souhaite élever un enfant qui suit aveuglément ce que je lui dis ou un enfant qui réfléchit, qui pose des questions et qui a le courage de se battre pour la justice sociale?

 

De nos jours, le travail des parents est plus difficile que jamais.

Les parents sont tellement plongés dans les défis quotidiens qui consistent à concilier travail, famille et enfants qu’ils peuvent se retrouver à se concentrer sur le contrôle et la micro-gestion de la vie de leurs enfants dans une tentative de rendre les choses plus faciles et plus efficaces pour tout le monde. Même si cela peut sembler plus facile au moment présent, il est incontestablement préjudiciable à la santé émotionnelle de nos enfants – sans parler de la relation que nous établissons avec eux.

 

Imaginez un enfant

• qui est formé pour obéir et se soumettre

• qui se sent paralysé par son incapacité à prendre des décisions ou de naviguer dans son monde

• qui n’a pas la confiance nécessaire pour gérer ce que la vie met sur son chemin sans le soutien de sa mère ou de son père.

• qui est facilement influencé par des forces extérieures sans avoir sa propre boussole interne

Nous en connaissons tous. La littérature ne tarit pas sur le sujet qui a pris des airs d’épidémie : tant de jeunes adultes qui ne parviennent pas à se développer parce qu’ils ont été élevés par des parents partisans de la micro-gestion. Il est temps que nous élevions des enfants capables de réfléchir par eux-mêmes.

Imaginez un enfant

• qui est encouragé à penser, à apprendre, à explorer, à questionner et à se remettre en question

• qui est invité à participer à tous les aspects de sa famille, y compris les cotisations, les prises de décisions et les directives de la famille

• qui est encouragé à faire des choix et à apprendre de ceux-ci – même si cela signifie de contrarier ses parents

 

Ce matériel est traduit et reproduit gratuitement avec la permission de vickihoefle.com

Laisser un commentaire