Publié par Laisser un commentaire

Des vêtements décents

Trucs et astuces qui marchent (ou pas) lorsque le style vestimentaire de vos enfants vous déconcerte (par son manque de décence)…

DEUXIÈME PARTIE : DES VÊTEMENTS DÉCENTS

J’ai récemment vu quelques clichés très éloquents présentant les tenues portées par certaines stars sur le tapis rouge du Festival de Cannes. J’imagine que l’année 2018 restera dans les annales pour un défilé de robes (mais peut-on encore appeler cela des robes ?) plus que déconcertantes…

Franchement… comment se fait-il que ces dames paient aussi cher des robes qui comportent aussi peu de tissu ? Se font-elles rembourser pour les voilures transparentes auxquelles il manque certainement une couche de tissu, ou pour les fentes, trous et autres échancrures invraisemblables ? C’est sûr, leurs stylistes les ont escroquées en les faisant payer une fortune des textiles dont ils ont conservé les meilleurs morceaux ou en leur confectionnant des dentelles à moitié terminées ! Je ne vois pas d’autre explication à ce phénomène… à moins que ce soit la nostalgie d’une certaine époque primitive où l’on ne se revêtait que d’une vague peau d’animal, ou juste une réminiscence de la vie foetale où l’on ne portait pas le moindre vêtement. J’avoue ne pas comprendre.

Et voilà que les journalistes célèbrent ces starlettes qui « enflamment » la Croisette… je crois qu’elles enflamment surtout la jalousie de toutes les femmes du monde qui n’ont pas d’aussi jolies jambes qu’elles, ou de toutes les épouses qui surprennent leurs maris à contempler ces mêmes jambes.

Bref, j’ai beaucoup de mal à trouver glorieux tout cet étalage de chair, pas vous ? Vous imaginez, si nos filles s’habillaient de la même manière…

Je crois que notre tenue en dit long sur notre personne. Choisir un vêtement, c’est choisir un message que l’on va communiquer. Or, on prend très facilement une jeune fille pour une aguicheuse (ou un jeune homme pour un bon à rien) sur la simple base de leur tenue. En tant que parents, nous pouvons être attentifs à tous les non-dits que les vêtements de nos enfants peuvent exprimer.

Nos filles ne seront jamais trop jeunes pour apprendre l’implication des mini-vêtements, des excès de transparence et des décolletés exagérés… qu’il vaut mieux bannir, ou à défaut assortir à d’autres vêtements qui les complètent, de manière à créer un style à la fois original et convenable. La décence est une question de dignité, de respect de soi.

Les adolescents sont particulièrement sensibles au regard des autres. Ils chercheront l’approbation par leur tenue. Nous pouvons les accompagner pour que celle-ci leur attire la sympathie de leurs amis, mais sans leur attirer le mépris du reste de la société. Les accompagner dans le choix du message qu’ils cherchent à transmettre par leur look. Leur conseiller les tenues les plus adaptées pour véhiculer ce message. Les orienter également vers un style qui sera cohérent avec leur personnalité et leur morphologie, car oui, on peut être rondelette ET jolie… Être à l’écoute de leurs complexes et les guider vers un choix vestimentaire qui renforcera leur estime personnelle mais aussi la considération des autres à leur égard. C’est un défi monumental qui se rejoue chaque matin…

Mais voilà la beauté de la chose : nous pouvons saisir chaque instant d’hésitation de notre enfant devant son miroir pour lui rappeler combien nous l’aimons et combien, à nos yeux, cet enfant reste le plus beau, même dans la pire des tenues. Et nos mots doux à son égard aura bien plus de valeur que toutes les tenues de la Croisette réunies !

Par Vanessa Bonnefont pour iCharacter

Un témoignage sur une mésaventure vestimentaire ? Racontez-nous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *